Connexion utilisateur

La mesure en Agriculture

rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck rd2 dx watermarck

Présentation des outils de mesure en agriculture à la journée VITIVISTA (Eric NETTO).

Dans tous les domaines, agriculture compris, les nouvelles technologies ont fait exploser le nombre d'infos disponibles quasiment en temps réel. Les mesures facilement observables sur son tel mobile, son ordinateur ont été décuplées. On a à disposition un tas d'infos diverses et variées. Et ce bond dans la technologie n'en n'est qu'au début. Mais que fait on de cette masse d'infos?

 


Notre crédo

Dans la chaîne obligée d'une mesure utile : Je mesure, j'analyse et j'interprète, je décide et j'agis ; si certaines de ces actions sont effectuées par "la machine", l'humain reste central dans l'aspect décisionnel. Et ce ne ce sont pas les multitudes de logiciels de décision qui vont remplacer le cerveau humain, au moins pas dans un avenir proche.
A l'ARC en CIEL, on a décidé de se cantonner à quelques mesures et appareils de mesures en agriculture. Si certaines arrivent directement sur votre Smarpthone avec en plus, un conseil personnalisé, d'autres sont plus "laborieuses", nécessitent de prendre du temps, de suivre un protocole. Toutes sont qualitatives, efficaces, importantes pour la réussite technique et économique des cultures, même si certaines ne possèdent qu'une partie des "qualités" d'une "bonne mesure". Le soucis étant de ne pas se noyer dans l'info et de pratiquer uniquement celles qui apportent un plus!

Quelles sont les qualités d'une bonne mesure efficace?

Un appareil et des capteurs robustes et de qualité,Etre sûr de sa validité : une mesure reproductible et des procédures d'étalonnage,Un entretien des capteurs pas trop contraignant,Un suivi de mesures dans le temps :
elle doit être régulière : ce n’est pas la valeur qui importe mais son évolution,
Pas trop chronophage,
Pas trop chère,
Elle doit apporter une plus-value à l’exploitation (qualité, quantité, régularité de récolte, moins d'intrants, moins de main d'œuvre,…), Etre au cœur de méthodes, de protocoles validés,...

la qualité première d'une bonne mesure, ce n'est pas elle, c'est l'exploitation qu'on en fait.

Pour être efficace, la qualité première d'une bonne mesure, ce n'est pas elle, c'est l'exploitation qu'on en fait. La mesure pour la mesure n'a aucun sens. Une pause réflexion est nécessaire : l'homme doit reprendre sa place à un moment.
Les nouvelles technologies ont apporté un plus énorme en développant le champ des mesures possibles, mais souvent les noyant dans l’opulence et ne les exploitant que partiellement.
La mesure, l’enregistrement, le stockage, la transmission via le Net d’un tas de mesures disponibles sur son tel mobile, mettant à jour automatiquement un graphique, pouvant aller jusqu’à actionner commander une action (ouverture d’une electro-vanne, stabiliser un pH, une Ec d’apport,..) ont révolutionné le champ des possibles mais nécessitent un contrôle humain régulier et permanent.

3 exemples

La mesure de l'azote

Le NITRACHEK 404 permet de mesurer la teneur en Nitrates d'une eau ,d'un sol, d'une plante à travers des bandelettes réactives. Appareil peu cher et robuste, entretien facile, mesure reproductible fiable, protocoles de mesure sol, eau et plante et abaques de prise décision validés, impact économique (moins d'intrant, qualité, quantité de récolte) Son utilisation, nécessitant la prise et l'analyse d'échantillon, prend du temps. Cet aspect a freiné le développement du 404. Mais le jeu n'en vaut il pas la chandelle?


La mesure Ec pH en culture hors-sol

Même si la plupart des installations sont équipées de régulation de la qualité des solutions d'apport (...et aussi du drain) avec un suivi possible en continu, le contrôle manuel, aléatoire de la qualité des eaux en solution hors-sol est plus que recommandé : il est obligatoire et... quotidien (qualité et aussi quantité) 3 à 4 types de mesure : Au bac de solution mère, à l'apport et au drainage, dans le substrat Les appareils disponibles sont légion Ils sont de qualité, de robustesse, de prix et de fiabilité variables Le point noir de tous ces appareils est la nécessité de maintenance, entretien et étalonnage réguliers. Il faut être sûr de sa mesure. On voit souvent sur les exploitations des appareils en mauvais état, mal entretenus, non étalonnés. A disposition sur le site les protocoles de mesure, d'étalonnage, d'entretien. Pensez à prévoir un kit annuel de consommables pour l'étalonnage, l'entretien et la maintenance de vos appareils. D'autres mesures, ponctuellement importantes, peuvent être effectuées simplement avec des bandelettes. Voyez avec votre technicien.


L'eau dans le sol par MONITOR

Notre méthode est la mesure des tensions, car elle est universelle et validée. 1 boîtier MONITOR R2-DX de lecture, enregistrement et transmission de données de 6 (ou plus) sondes WATERMARK (3 paires ou plus : 1 paire = 2 profondeurs). Notre cœur de métier : le conseil, s'exprime ici au maximum, exploitant au mieux nos connaissances agronomiques. C'est l'orientation de l'ARC en CIEL et de CHALLENGE AGRICULTURE, partenaires depuis 30 ans. L'agronomie est au centre de nos métiers. Les NTIC jouent leur rôle à fond, apportant la mesure sur un plateau. Qu'en faire? Le seul graphique des évolutions ne suffit pas. Agrémenté de données annexes, nécessaires pour le comprendre (températures, pluie, irrigation), il peut être partagé, sur des comptes dédiés, avec des partenaires et chacun doit pouvoir y glisser un commentaire dans une zone de dialogue qui doit aboutir à la meilleure prise de décision possible. Le conseiller et le prestataire, avec leur connaissance de l'agriculteur, de la parcelle, des installations, et aussi avec leur doute, reprennent  toute leur place ici, laissant la technologie leur livrer de quoi faire un vrai conseil adapté, exploitant au mieux une ressource en eau souvent limitée, limitant l'excès et prévenant le manque, pour une alimentation en eau optimale. On démarre le tour d'eau à temps, ni trop tôt, ni trop tard. On peut justifier l'arrêt d'un pivot et son redémarrage. On adapte rapidement la dose puis la fréquence en Goutte à goutte... : le tout en suivant des seuils de déclenchement par culture et par stades physiologiques proposés sur les graphiques, amendés d'un conseil personnalisé hebdomadaire. L'évolution, en marche depuis 2016, est le MONITOR R2-DX- SMART, relié aux électro-vannes, ne délivrant ainsi que les irrigations utiles.


HH, L'ARC en CIEL